Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/05/2008

Question diverse au prochain Conseil Municipal : Non aux Pesticides

23ec2287e2932c6a3dae0616527f02e3.jpg


Sans aucun rapport avec ce qui suit, l'entretien de la "Route des chevaux" par l'équipe municipale actuelle laisse à désirer : des bancs (tagués) sans poubelles à proximité... et voilà le résultat dans la ruine adjacente!
(De plus, je l'avais déjà personnellement signalé car souvent je ramasse une partie des divers détritus (canettes de bières essentiellement))
Ne pourrait-on mettre des poubelles et des panneaux recommandant de ne rien jeter, même si cela semble une évidence, comme on peut le voir ailleurs ?




NON AUX PESTICIDES ! :


"La semaine sans pesticide s’est terminée sans qu’une fois de plus la commune de Clapiers n’y participe.

Les pesticides ou produits phytosanitaires sont principalement destinés à tuer les herbes (herbicides, gyphosate (désherbant (Rondup ©)), les insectes (comme la cyperméthrine (insecticide à très large spectre), lutter contre les maladies des plantes (fongicides) ou se débarrasser des animaux jugés nuisibles (souricides comme le difénacoum (souricide, raticide anticoagulant en bloc appât ou additionné à du blé), nématicides comme le métaldéhyde (molluscicide neurotoxique).

L’agriculture en utilisé 94%, les particuliers 3% et les collectivités territoriales 17% (source Ministère de l’Agriculture), c’est dire l’importance d’une action de réduction au niveau d’une commune comme Clapiers.

La France en est le 1er consommateur européen et le 3ème mondial derrière les USA et le Japon, se sont plus de 100.000 tonnes de produits actifs qui sont ainsi relâchés dans la nature et qui finissent dans l’eau.

Des tests effectués dans le cadre du programme Bretagne eau ont démontrés l’importante durée d’élimination des pesticides, par exemple le gyphosate, l’herbicide le plus utilisé par nos communes, a un temps d’élimination supérieur à 6 mois lorsqu’il est appliqué sur ou proche d’une surface imperméable comme le goudron, le gravillon ou l’empierrement.

L’IFEN (Institut Français de l’Environnement) en 2000, a constaté la présence de pesticides dans 60% des eaux superficielles (rivières, barrages, etc.) et dans 34% des eaux souterraines, les rendant ainsi dangereuses à la consommation et même à la baignade.

De plus en plus de stations d’épuration sont dans l’obligation d’intégrer un système de traitement spécifique aux pesticides, c’est le cas de Maera, station d’épuration de l’agglomération de Montpellier, dont le projet a été porté par mon ami Jacques Garriga, ex Vice Président Vert de l’Agglo.

Et n’oublions pas les conséquences de la présence des pesticides dans notre nourriture.

L’utilisation de pesticides est donc dangereuse pour la santé, mais aussi très coûteuse et je n’oublie pas les risques encourus par le personnel municipal lors de l’application de ces produits.

Nous ferons d’ailleurs lors de la prochaine commission du personnel municipal un certain nombre de propositions en matière de protection.

D’autant que des procédés alternatifs, bien connus de nos anciens existent et sont bien moins onéreux : paillage des plantations, désherbage mécanique (arrachage, sarclage, etc.), accueil d’auxiliaires (insectes prédateurs comme la coccinelle ou le chrysope aux yeux d’or), ou l’utilisation du purin d’ortie ou de rhubarbe.


Mr le Maire, vous le constatez l’utilisation des pesticides dans les plantations communales contribue à polluer les eaux superficielles et souterraines et participe à l’augmentation du prix de l’eau payée par les Clapièrois, particulièrement en matière d’assainissement et de réelles alternatives à leur utilisation existent.

Quand allez vous prendre cette décision simple, pratique et peu onéreuse d’interdiction d’utilisation de pesticides dans les services municipaux ?"

Les Elus du groupe "Changeons d'air !"

5330b532c4a0eeba177df9f30e1fcc26.jpg


Le banc sans poubelles...

Prochain Conseil Municipal, le Mercredi 21 Mai à 19h : ouvert au public comme tous les Conseils.
Assistez-y ! : c'est parfois édifiant !

V.Meynier

Les commentaires sont fermés.