Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2010

LES REGIONALES !

Puisqu'on ne peut changer la science, changeons les politiciens qui ont échoués ! L'occasion se présente en Mars !
16561_102900159733702_100000411566809_81116_280127_n.jpg
Un nouveau groupe Europe Ecologie s'est créé sur Clapiers : le groupe "Dynamique Ecologiste à Clapiers". Rejoignez-nous !
safe_image.png
ou aussi pour Clapiers  sur : http://www.viveclapiersvert.net
f95f6c16e8.jpg
Bonjour,
      Je me suis présenté Samedi 09 Janvier 2010 devant le CAPRE, le comité de pilotage d'Europe Ecologie pour présenter ma candidature à une place sur la Liste Hérault pour les élections régionales. Avec très peu de chances, il faut le dire ! Surtout que je ne suis pas coutumier de l'exercice !
Je vous livre donc quelques extraits :
" Qu'est-ce que je peux apporter à Europe Ecologie ? :
  • du sang neuf : je ne fais actuellement partie d'aucun parti (que ce soit les Verts ou d'autres), J'ai été, ceci dit, membre des Verts en 2008.

  • du dynamisme dont j'ai déjà fait preuve dans la campagne des municipales en 2008 :

  • Ce dynamisme, ajouté à d'autres, a abouti à un bon score électoral sur Clapiers et à l'obtention de trois postes de conseillers municipaux de tendance écologiste. J'étais 5° de cette liste, place je pense obtenue grâce à mon engagement. 

  •  

  • Je possède une certaine rigueur scientifique du fait de ma formation (j'ai été allocataire de recherche à ParisVI-Jussieu,  puis enseignant en Sciences Physiques). Je pense être à même de comprendre des dossiers compliqués notamment scientifiques ou comptables. De plus, mais c'est une évidence, je suis un connaisseur du système de l'Education Nationale dont la région gère les lycées. 

  •  

  • J'ai aussi une ouverture d'esprit et une approche non-conflictuelle des problèmes, due, je pense, à mon métier de professeur.

  • Je ne suis pas un politique, je ne cherche pas à faire carrière : je cherche simplement à oeuvrer en vue d'instaurer un développement plus durable et de contrarier le changement climatique.

  •  

  • Je peux apporter mon engagement. Lles défis qui s'ouvrent à nous me passionnent notamment :

  • - impulser le fer routage en lieu et place du doublement de l'A9 : 13 000 camions par jour au péage de Gallargues ! Il faut multiplier par 10 le trafic de frêt, soit 50 trains par jour sur l'axe Nord de l'Europe, Vallée du Rhône, Espagne. Tout cela serait réalisable si la voie ferrée de frêt était doublée.

  • - privilégier les transports en commun et le co-voiturage,

  • - tout cela au travers des contrats territoriaux passés par le conseil régional,

  • - généraliser le développement de l'éolien et du solaire (ce qui est déjà prévu pour les lycées de la région ainsi que sur la décharge du Thot) :   je m'intéresse à la manière de sortir du tout nucléaire intelligemment, en construisant un plan B (solaire, éolien), c'est à dire l'inverse de ce qui a été fait en Allemagne où il n'y avait pas de plan B hormis les centrales au charbon !

  • - mailler le territoire avec des antennes relais de plus faible puissance pour réaliser le seuil de 0,6 V/m sur lequel de grandes villes commencent à réfléchir  : Paris dernièrement (article ci dessous: Annexe 1). 

  •  

  • Ceci dit, je refuse de m'éparpiller et d'avoir un avis sur tout. Je pense qu'il doit y avoir un partage des domaines entre les personnalités d'une liste. 

  • Je possède de la passion : depuis 2006, je suis passionné par les déplacements (doux entre autres) . J'ai commencé à Clapiers avec un Collectif piétons-cyclistes, puis au travers de deux blogs qui sont en quelque sorte des vigies de ce qui a été réalisé pour l'éco-mobilité. J'ai créé un groupe Europe Ecologie sur Clapiers et je travaille à rassembler les forces vives écologistes de Clapiers et environs car nous avons des problèmes semblables (infrastructures dont tram, urbanisme, gestion de l'eau et sa privatisation larvée dans de nombreuses agglo, etc...)

  •  

  • Je désire donc ardemment une place sur cette liste...(???),

  • Je crois à l'écologie en tant que force politique seule capable de retarder ou de renverser la tendance du changement climatique et d'améliorer le bien-être humain sur du long terme (mesuré par l'Indice de Développement Humain). Pour finir, une place sur cette liste donnerait à notre groupe "Dynamique Ecologiste à Clapiers" une légitimité.

J'espère que vous m'en donnerez l'occasion.

V.Meynier

Annexe 1 : l'association "Robin des toits" communique :

DELANOE ENFIN ATTEINT PAR LE RAYONNEMENT DE LA TELEPHONIE MOBILE

Bertrand Delanoë a annoncé mercredi, lors de ses voeux au Conseil de 
Paris, le lancement d'une étude de faisabilité pour déployer dans la 
capitale un réseau de micro antennes relais de proximité, moins 
nocives pour la santé car moins puissantes.

"Je veux que nous bâtissions un projet de micro antennes à très faible 
intensité", a annoncé le maire PS.
"Je veux la modernité et la protection de la santé des parisiens", a t-
il ajouté.

Robin des Toits salue cette nouvelle prise de position du Maire de 
Paris mais déjà vacciné attend de voir !

Robin des Toits attend toujours que la mairie de Paris applique les 
décisions du jury citoyen qu'elle a elle-même mis en place.
Lequel jury, après avoir entendu les opérateurs et les associations 
avait recommandé l'application du désormais fameux 0,6V/m, la prise en 
compte des personnes éléctro-hypersensibles (EHS) notamment en 
débranchant le Wi-fi dans les bibliothèques et les lieux publics de la 
Ville et en demandant que les transports publics (métro, bus...) leur 
redeviennent accessibles, c'est à dire en réduisant l'exposition dans 
les transports en commun.

Par ailleurs, M. Delanöe parle de "plusieurs années". Or, il lui est 
possible de faire quelque chose d'ici avril 2010 puisque les 14è et 
15è arrondissement de Paris ont déjà été sélectionnés comme villes 
pilotes pour l'expérimentation d'une diminution de l'exposition aux 
radiofréquences de la téléphonie mobile, initiative de Robin des 
Toits, acceptée par le gouvernement dans le cadre du Grenelle des ondes.