Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/11/2012

CLAPIERS : 16 Novembre 19h. Première réunion de la CAPE. CAPE ? Késako ?

                                                         

CLAPIERS T’ES CAPE ?

Durant les deux années à venir, l’association la CAPE organisera une série de réunions et de débats afin de faire un bilan des THEMES ET ENJEUX IMPORTANTS POUR NOTRE CADRE DE VIE à Clapiers et dans les communes du Nord de l'Agglomération de Montpellier (Montferrier, Prades-le-Lez, Jacou, Teyran, Castelnau-le-Lez, Le Crès, …).

La première de ces réunions a eu lieu le vendredi 16 novembre à 19h00 à la salle multimédia de CLAPIERS devant une assemblée de neuf personnes dont des conseillers municipaux de la majorité municipale. 

Nous avons mis en place un calendrier des grands thèmes que vous souhaiterez voir développer durant ces 2 années :

Les transports, les déplacements doux, la création de voies vertes, la mise en place de passerelles cyclables sur le Lez, l'urbanisation, l'eau, l’agriculture, l’utilisation partagée des espaces naturels, le potentiel agro-forestier du domaine du Viviers, la gestion des déchets, les énergies et l’aide aux économies, la préservation des services publics, …

Nous avons spécialement évoqué : 

- l'urbanisation avec la clôture de l'enquête publique sur le PLU : y a t'il fatalité ou nécessité d'une croissance démographique ?, quid de la préservation des espaces ruraux ? 

- la prochaine révision du SCOT : qui décide du Scot ?, etc...

A ce sujet, nous retransmettons cet avis de réunion : RÉUNION CITOYENNE, À L’ESPACE RENCONTRE DE CASTELNAU-LE-LEZ : MARDI 20 NOVEMBRE À 18H30, LE THÈME SERA « L’URBANISME ET LES DÉPLACEMENTS ».


avec : 

AClaude PRIVAT, conseiller Municipal 

Georges FANDOS, délégué régional 

Annie LAFOURCADE  instructeur national en environnement et biologie sous marine de la    fédération française de plongée,

Que préconise le Schéma de Cohérence et d’organisation Territoriale (S.C.O.T) de l’Agglomération, pour Castelnau le Lez ?

Que contient le Plan de Déplacement Urbain (P.D.U) de l’Agglomération de 2010?

Qui a voté ces documents ?

Le Plan Local d’Urbanisme (P.L.U) de 2007  va être modifié. Qui l’a écrit ?

Comment intervenir pour l’améliorer ?

La galère  des déplacements continue (navette, trottoirs, pistes cyclables…)

- l'eau avec T.Ruf, conseiller municipal EELV de Jacou avec la conférence de consensus devant décider ou non de repasser en Régie publique (pour l'instant concession de service public à Véolia). Une réunion est prévue à la salle Aragon à Richter pour le 04 Décembre avec la participation d'EauSecours34 suivie certainement d'autres réunions à Jacou. Des votations ou referendums populaires sont prévus ou souhaités dans différents villages (Jacou ?, Clapiers ?)

- l'Agroparc de Viviers avec l'installation de 3 agriculteurs bio (ou raisonnée). D'autres implantation en agriculture non bio sont prévues. Nous avons évoqué la future écolothèque. 

- les déplacements doux : - les travaux effectués de la rue de Viviers, des Moulières et du trottoir de l'Ecole du Calvaire, - les travaux à venir de la montée de la Fiole et les souhaits du centre de Clapiers en espace partagé. Nous avons évoqué la Route des chevaux (rue de Baillarguet) piétonne quelques WE, le blocage un jour par mois de la rue des Moulières devant l'Ecole du Calvaire et dépose des enfants au rond-point des tennis, une possible voie verte entre Clapiers et Prades le Lez, le problème pour les cyclistes du rond-point d'Agropolis avec necessité d'une action d'éclat en coordination avec Clap'Bike et vélocité. 

- les transports avec Eric Boisseau de la Fnaut-LR (association des usagers des transports, http://www.fnaut.asso.fr/ ) : choix entre tram et BHNS, etc...

Nous privilégions la concertation concrête plutôt que les coups d'éclat sans lendemain du style BHNS, zonage inondation, taxes foncières ou rue dénommée ND des Landes :))

 

 


THEMES

ET

ENJEUX ECOLOGIQUES

à Clapiers

et dans les communes du Nord de l'Agglomération de Montpellier

 

  1. L'urbanisation : 


    Elle est régie par le Scot (Schéma d'organisation territoriale) qui prône la densification pour éviter le « mitage » (habitat dispersé) propre à la Côte d'Azur. Elle est aussi un moyen pour certaines municipalités de combler leur déficit (ex : Castelnau-le-Lez). Elle devient parfois anarchique, supprimant les espaces verts, réduisant à la portion congrue les pistes cyclables (le long de la N113). Les cyclistes en sont réduits à circuler sur des trottoirs truffés de dénivellations pour permettre la sortie des voitures.

    Je propose de promouvoir une urbanisation raisonnée et sobre :

    - densifier l'habitat, comme prévu par le SCOT de l'Agglomération de Montpellier, construire en norme BBC, favoriser l'eau chaude sanitaire solaire partout ou cela est possible comme dans les lotissements.

    - Inciter à l'utilisation d'énergies renouvelables pour le chauffage telles que bois, biomasse, puits canadien, etc... en proscrivant dans la mesure du possible le chauffage électrique (ex : poêles à granulés dont je suis un des heureux détenteurs).

    - Encadrer le lobbying effréné que mènent certains promoteurs auprès de certaines municipalités désireuses de se désendetter à bon compte en massacrant le cadre de vie des riverains (ex : encore Castelnau-le-Lez). Endiguer la spéculation sur les prix des terrains, devenus inaccessibles tant pour leur culture que pour l'habitat.


    Les chantiers à venir :

    - Ecoquartier du Castellet à Clapiers et aménagement du « village danois »


     
  2. L'eau : beaucoup de questions, peu de réponses !


    - Quel est l'intérêt d'importer une eau polluée notamment en PCB ?

    - Quel serait l'intérêt de l'irrigation de la vigne sachant qu'accroître les rendements engendre la surproduction dont nous sortons à peine ? Va t-on vers une plus grande qualité du vin sera sachant que les AOC n'ont pas droit à l'irrigation sauf pour l'implantation de la vigne ?

    - N'est-ce pas une concession de plus à des entreprises privées de la gestion d'un bien public ?

    - Cette eau là ne manque t-elle pas par la suite au delta du Rhône (Camargue)  ?

    - Des solutions existent pour un accès à l'eau pour un usage ludique (tourisme, etc...) comme le rechargement des aquifères dans des zones d'infiltration privilégiées. 

    Ce type de solution ne serait-il pas à privilégier ?


     
  3. Les transports :

     

    Bus a Haut Niveau de Service


    Vaut-il mieux choisir la construction de lignes de tramway, vitrines de l'Agglomération et de ses décideurs (Coût de construction :18 Millions Euros du km) ou privilégier d'autres modes de transports (Bus à Haut Niveau de Services (BHNS) ? Le débat reste posé. Les tracés des futures lignes de tram posent aussi problème. Notamment la desserte de Prades-le-Lez. Vaut-il mieux choisir un tracé rupestre traversant ou longeant la ripisylve du Lez (zone Natura 2000) ou opter pour le passage par Montferrier (hors Agglo) ? Est-il bien responsable de devoir faire à nouveau des ouvrages d'art comme les ponts enjambant le Lez et casser une partie du nouvel aménagement de la RD 65 ?

     

    Tracé tramway Ligne 5



     
  4. Les déplacements doux : ci-dessous, une photo édifiante et ... unique !

     

    Pistes Cyclables RD 65


    La piste cyclable longeant la RD 65 refaite est achevée. Mais les jonctions restent toujours délicates notamment à l'arrivée au rond point de Botanic et au niveau du Lycée Agropolis. Les décideurs sont au courant des problèmes et jusqu'à maintenant n'ont rien fait. D'autre part, lors des travaux actuels (entre le Rond Point de la Lyre et Girac rien n'est prévu pour ménager le passage des piétons ou cyclistes.

    Je propose de contribuer à l'élaboration de Plan de Déplacement Urbain cohérent, restaurant la place du piéton et du cycliste. C'est en ce sens que j'ai participé au Collectif PDU au sein de l'Agglomération de Montpellier. Éviter que des routes soient construites sans piste cyclable (exemple N113 à Castelnau-le-Lez) ou bas-coté insuffisant (hors agglomération). Le département, lors des rénovations, oublie encore certains bas-cotés.


     
  5. La gestion des déchets : 

     

    CSDU, Décharge, Castries




    L'usine de méthanisation de l'Agglomération de Montpellier a Garosud s'est remise à fonctionner. Néanmoins le deuxième casier de la décharge de Castries reste à l'ordre du jour. Cette décharge, initialement prévue pour des déchets ultimes et inertes a vu son utilisation totalement dévoyée. Elle a accueilli les rebuts de l'usine de méthanisation. Avec son lot de nuisances olfactives et visuelles (sacs plastiques). Des mairies (St Drezery, Castries) se sont prononcées contre l'utilisation de cette décharge. Mais, à l'heure actuelle, aucune solution n'a été trouvée. Sauf a souhaiter un fonctionnement à plein régime d'Amethyst, qui, semble t'il, manquerait de déchets compostables de qualité pour produire du biogaz et de l'électricité.

    • L'association Saint Drezery Nature Environnement est désormais créée : 

      1 - BLOCAGE DE LA DECHARGE DE CASTRIES
      Soyez pret pour cette nouvelle action : lundi 14 ou mardi 15 ou mercredi 16 mai. N'hesitez pas a contacter les personnes de l'association que vous connaissez, ils vous donneront plus d'info sur cette action. La date sera donnée uniquement par le bouche a oreille ou par telephone mais pas par mail.

      2 - CONSEIL D'AGGLO
      La date du conseil d'agglo est confirmée : le jeudi 24 mai a 18h.
      Rendez vous place Zeus. Faites passer l'info autour de vous, pour que l'on soit nombreux. 
      a bientôt !
    •  
      L'association Saint Drezery Nature Environnement est désormais créée. 
      Voici le mail : saintdrezerynature@gmail.com ; si vous voulez faire parti de la liste email et recevoir les infos concernant l'actualité de la décharge. Néanmoins, il faut avoir réglé sa cotisation ( 10E) pour adhérer à cette nouvelle association ( dont le principal combat se situe sur la problématique de la décharge). Seuls les adhérents recevront l'info à condition d'avoir validé la demande de mail envoyé par l'assoc.
      Nous décidons donc de changer le nom du groupe facebook pour reprendre le nom de l'assoc. Rien de changé, nous sommes toujours mobilisés pour lutter fermement.
      Attention, bientôt les activiés de terrain reprennent. Militants, ne nous endormons pas, re-sortez la panoplie.....

       



  6. Doublement de l'A9 : 

    Il convient de mieux cerner le problème de la densification du trafic sur l'A9 avec l' amélioration des bretelles de sorties, la promotion du fer-routage ou les trains de camions par des mesures incitatives et coercitives. Il faut augmenter le coût du péage des camions sur les autoroutes qu'ils contribuent grandement à dégrader et dont ils monopolisent quasiment une voie.


  7. Promouvoir la conversion énergétique de l'économie :

     

    Promouvoir la sobriété énergétique pour organiser la sortie progressive du nucléaire sans perte de confort, sans intensifier le recours aux énergies fossiles tout aussi polluantes (charbon, fioul, gaz). Il n'est que de voir la stupidité des heures d'allumage de l'éclairage urbain, de l'allumage des bureaux et des enseignes lumineuses fonctionnant toute la nuit. L'énergie la moins coûteuse est celle que l'on n'a pas à produire. Je reste persuadé que des actions locales permettent de participer à la solution de problèmes globaux.


     
  8. Lutter contre les gaspillages : en effet, plus de 40% des aliments qui sont vendus dans notre pays ne sont pas consommés.

    - Contribuer à réorganiser des circuits courts de distribution, moins générateurs de gaspillage, qui favoriseront des activités locales.

    - Promouvoir la réutilisation de nombreux objets en développant des ateliers coopératifs de réparation et de récupération, comme cela se fait déjà pour des matériels informatiques, vidéos, vélos, etc...

    - Organiser la récolte dans les collectivités et les grandes surfaces des denrées dont la DLC ou DLUO est limite ou dépassée dans les collectivités et les commerces pour les redistribuer aux banques alimentaires.


  9. Valoriser le potentiel agro-forestier de notre circonscription: l'Agri-Parc de Viviers à Clapiers-Jacou n'est qu'un début ! Je favoriserai la remise en culture de la terre vivrière par l'agriculture paysanne en circuit court et le jardinage (dont jardins partagés) ainsi que le pâturage animal par les troupeaux des éleveurs ce qui aura pour effet d'éviter les débroussaillages mécaniques coûteux et peu efficaces. 

  1. Militer pour établir une taxe sur les mouvements de capitaux (Taxe Tobin), oubliée par le gouvernement passé depuis le G-20 alors que cela avait été l'un de ses objectifs (de façade !)


     

 

Les commentaires sont fermés.