Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/01/2012

EELV Clapiers : Résultats proposition des candidats aux législatives !

 

 

 Europe Ecologie Clapiers, investiture, législatives 2012, clientélisme, entrismeRésultats de l'AG de circonscription pour l'investiture aux législatives sur la 3ème circonscription de l'Hérault :

 

- La démocratie a parlé, nous avons ce que EELV accepte ... et mérite...

> Marie-Noelle Silbieude (inconnue de nous, propulsée semble t'il par  Thierry Teulade) : 35 voix

> Aliénor Bertrand : 28 voix

> T.Teulade : 28 voix

> Manu Raynaud: 9 voix

> Thierry Ruf : 26 voix

(63 votants, 64 bulletins dont un  nul (ou blanc))

Vincent Meynier s'est désisté pour éviter l'éparpillement des voix. Cela n'a pas été suffisant. On risque de le regretter. 

> En voilà des résultats,  heureusement, consultatifs...espérons-le !

 

   Bien entendu, comme à l'accoutumée, grosse polémique sur les listes d'émargements jamais à jour : la mère de Thierry Teulade, qui habite Montpellier, vote toujours comme adhérente de Clapiers, avec pour seule coordonnée le n° de tél. de son fils (bonjour la rigueur !) et une adresse qui n'existe pas : il n'y a pas de 3 Bis dans cette rue de Clapiers. De plus au n° 3, aucun nom sur la boite à lettres. Bonjour la magouille !

 

   Si il n'y avait que ça : lisez plutôt dessous et vous verrai que le système Teulade et consorts continue. Aucun débat après l'intervention des candidats : la vérité gènerait-elle ? C'est "allons voter de manière disciplinée et ne posons pas trop de questions !".  

 

Voir en Annexe III d' autres exemples d'adhérents fantômes ! (les noms ont été anonymés)


Bref nous avons des personnes qui nous disent ne plus habiter plus la région et qui, deux jours après, décident qu'ils en font toujours partie. Je vous laisse juge des éléments qui les ont fait changer d'avis. 


 


ANNEXE II : LETTRE DE CANDIDATURE à l'investiture pour les législatives

 

Europe Ecologie Clapiers, investiture, législatives 2012, clientélisme, entrisme




Vincent Meynier, Clapiers.

Enseignant en Sciences Physiques,

(hydrogéologue de formation)

Militant actif au sein du groupe « Dynamique Ecologiste à Clapiers »

http://clapiers-autrement.midiblogs.com

http://europe-ecologie-clapiers.blogspot.com/

Adhérent depuis 2008.


Je n'avais pas vocation à être candidat mais des dérives récentes constatées m'y ont poussé.

Je défends plusieurs objectifs :


I] Tout d'abord des objectifs éthiques: promouvoir une république éthique !

 

Les institutions de la cinquième république avec le scrutin majoritaire ont tendance à galvauder le rôle du député : le député n'est pas l'assistante sociale de sa circonscription comme nous le laisse croire certaines pratiques répandues. Le député est un élu à l'Assemblée Nationale qui vote ou ne vote pas des lois pour organiser la nation, le vivre ensemble.

Le découpage en circonscriptions conduit certains à considérer ce territoire comme une sorte de baronnie dans laquelle ils peuvent promettre et se conduire en baron. Les listes d'adhésions de ce territoire en témoignent, à défaut d'adhérents connus de tous.

Ces adhésions qui correspondent à l'achat de droits de vote sont les premiers pas du clientélisme et de l'entrisme, contre lesquels tous les écologistes loyaux s'insurgent. Il n'est que de voir l'enjeu que représente les listes d'adhésions dans notre circonscription.

Ces pratiques d'un autre temps me et nous révoltent. Sans entrer dans le détail : adhésions fictives (plusieurs personnes de noms différents et non parents à la même adresse, des adhérents inconnus dont on ne connaît que des mails fictifs, des adhérents de nos groupes locaux dont on sait pertinemment qu'ils habitent ailleurs (adresses de complaisance)), adhésions massives lors des échéances importantes (20% des nouvelles adhésions de la région sur grosso modo le périmètre de cette circonscription), tentatives de votes de personnes non encore adhérentes lors des AG. Ces pratiques, maintes fois dénoncées au BER persistent encore.

II] Puis, des objectifs écologiques : promouvoir la conversion écologique de l'économie !


II-1 Promouvoir la sobriété énergétiquepour organiser la sortie progressive du nucléaire sans perte de confort, sans intensifier le recours aux énergies fossiles tout aussi polluantes (charbon, fioul, gaz). Il n'est que de voir la stupidité des heures d'allumage de l'éclairage urbain, de l'allumage des bureaux et des enseignes lumineuses fonctionnant toute la nuit. L'énergie la moins coûteuse est celle que l'on n'a pas à produire. Je reste persuadé que des actions locales permettent de participer à la solution de problèmes globaux.


II-2 Lutter contre les gaspillages : en effet, plus de 40% des aliments qui sont vendus dans notre pays ne sont pas consommés.

- Contribuer à réorganiser des circuits courts de distribution, moins générateurs de gaspillage, qui favoriseront des activités locales.

- Promouvoir la réutilisation de nombreux objets en développant des ateliers coopératifs de réparation et de récupération, comme cela se fait déjà pour des matériels informatiques, vidéos, vélos, etc...

- Organiser la récolte dans les collectivités et les grandes surfaces des denrées dont la DLC ou DLUO est limite ou dépassée dans les collectivités et les commerces pour les redistribuer aux banques alimentaires.


II-3 Contribuer à l'élaboration de Plan de Déplacement Urbaincohérent, restaurant la place du piéton et du cycliste. C'est en ce sens que j'ai participé au Collectif PDU au sein de l'Agglomération de Montpellier. Éviter que des routes soient construites sans piste cyclable (exemple N113 à Castelnau-le-Lez) ou bas-coté insuffisant (hors agglomération). Le département, lors des rénovations, oublie encore certains bas-cotés.


II-4 Mieux cerner le problème de la densification du trafic sur l'A9:

  • amélioration des bretelles de sorties,

  • promouvoir le fer-routage ou les trains de camions par des mesures incitatives et coercitives : augmentation du péage des camions sur les autoroutes qu'ils contribuent grandement à dégrader et dont ils monopolisent quasiment une voie.


II-5 Valoriser le potentiel agro-forestier de notre circonscription: l'Agri-Parc de Viviers à Clapiers-Jacou n'est qu'un début ! Je favoriserai la remise en culture de la terre vivrière par l'agriculture paysanne en circuit court et le jardinage (dont jardins partagés) ainsi que le pâturage animal par les troupeaux des éleveurs ce qui aura pour effet d'éviter les débroussaillages mécaniques coûteux et peu efficaces.


II-6 Promouvoir une urbanisation raisonnée et sobre : - densifier l'habitat, comme prévu par le SCOT de l'Agglomération de Montpellier, construire en norme BBC, favoriser l'eau chaude sanitaire solaire partout ou cela est possible comme dans les lotissements.

- Inciter à l'utilisation d'énergies renouvelables pour le chauffage telles que bois, biomasse, puits canadien, etc... en proscrivant dans la mesure du possible le chauffage électrique (ex : poêles à granulés dont je suis un des heureux détenteurs).

- Encadrer le lobbying effréné que mènent certains promoteurs auprès de certaines municipalités désireuses de se désendetter à bon compte en massacrant le cadre de vie des riverains (ex : encore Castelnau-le-Lez). Endiguer la spéculation sur les prix des terrains, devenus inaccessibles tant pour leur culture que pour l'habitat.

 

II-7 Aquadomitia : beaucoup plus de questions que de réponses !

- Quel est l'intérêt d'importer une eau polluée notamment en PCB ?

- Quel serait l'intérêt de l'irrigation de la vigne sachant qu'accroître les rendements engendre la surproduction dont nous sortons à peine ? Va t-on vers une plus grande qualité du vin sera sachant que les AOC n'ont pas droit à l'irrigation sauf pour l'implantation de la vigne ?

- N'est-ce pas une concession de plus à des entreprises privées de la gestion d'un bien public ?

- Cette eau là ne manque t-elle pas par la suite au delta du Rhône (Camargue)  ?

- Des solutions existent pour un accès à l'eau pour un usage ludique (tourisme, etc...) comme le rechargement des aquifères dans des zones d'infiltration privilégiées. Ce type de solution ne serait-il pas à privilégier ?

 

II-8 Contribuer à établir une taxe sur les mouvements de capitaux(Taxe Tobin), dont le gouvernement actuel ne parle plus depuis le G-20 alors que cela avait été l'un de ses objectifs (de façade !)

 

C'est à l'aulne de ces propositions que je vous propose d'être le candidat Europe Écologie Les Verts à l'Assemblée Nationale pour notre circonscription.

Pour moi l'écologie n'est pas une maison inhabitée qu'il conviendrait de venir squatter quelques temps pour en devenir propriétaire. Je suis écologiste par conviction, et spectateur de moins en moins passif des ravages que subit notre monde malade de la démesure de certaines habitudes (tout profit, tout voiture, tout électrique, etc...)

En me confiant le soin de défendre notre projet de société, vous trouverez en moi un partenaire, militant parmi les militants que nous sommes.

Ensemble nous convaincrons nos concitoyens d'apporter leur suffrage à l'écologie.



Mais, je reviens sur ma motivation première, le préalable à toute candidature est le caractère irréprochable."La politique est une question de confiance et de crédibilité" disait un homme politique de premier plan récemment.

Réfléchissez-y au moment de choisir votre candidat !

 

Vincent Meynier 


 

Annexe III: autre exemple d'adhérents fantômes ! (les noms ont été anonymés)

 


 

Deux adhérents ( Mme X et M Y) nous ont déclaré comme vous pouvez le voir dans l'échange ci-dessous avoir déménagé.
Deux jours plus tard, nous apprenions par un coup de téléphone du responsable d'un groupe voisin qu'ils revenaient sur cette déclaration. Ces déclarations jettent un sérieux doute sur leur domiciliation dans notre périmètre mais aussi sur la domiciliation de M Z qui donne comme seule coordonnée leur adresse. 

 

 

 

Copie des échanges de mels :

 

Etape n°1 : 

 

Le 21/06/2011 20:38, M Y a écrit :
oui je suis adhérent mais j'ai déménagé en janvier 2011, alors Svp retirez moi de votre liste.
> je compte me rapprocher du groupe des verts de ...
> Cdlt

 

>notre réponse :
>
>> Bonsoir,
>> Vous apparaissez pourtant tous les 2 dans la liste des ré adhésions 2011 de ... que m'a communiqué la tutelle ?
>>
>> Est-ce une erreur ?
>> Avez vous ré adhéré dans une autre région ? ou n'êtes plus du tout adhérent ?
>>
>> Merci de m'informer
>> Cordialement

>> Le 21/06/2011 M Y a écrit :
>>> 
bonsoir
>>> merci de m'enlever de votre liste de diffusion, 
je n'habite plus dans la région.
>>> merci
>>> Mme X et M Y

 

Etape n°2 :

 

 

 

-------- Message original --------

 

 

 

 

Bonjour,
Ce mail pour vous informer que je vais participer, via procuration à l'assemblée de ce soir.
En effet, je vous avais dit que je n'habitais plus dans la région car j'ai été harcelé par des personnes au téléphone et de ce fait j'ai pété les plombs.
Effectivement je suis en train de construire ma maison à ... qui pour l'instant n'est pas habitable mais le sera prochainement, donc je fais toujours partie du groupe local.
De plus, je n'ai pas apprécié de me retrouver sur la liste de diffusion.
Merci de tenir compte de ce message.
Cordialement