Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/04/2011

Soleil des Garrigues, Analyse d'eau & Balises Surveillance Temps Réel de la Radioactivité à Montpellier

A] Soleil des Garrigues :

soleil%20des%20garrigues2.jpg

   Cinq barres d'immeuble de 100 logements construites prochainement sur la pinède du soleil des garrigues (ancien camps de vacances) à Clapiers et cela sans harmonisation du type de logement comme préconisé par l'agenda 21.

    Avec des voiries inadaptées à cette extension, le seul accès à cette pinède enclavée est une petite route régulièrement inondée lors de fortes pluies, le pont qui y mène n'a jamais était recalibré alors qu'un U béton bien plus large a été aménagé en amont.
Ces inondations qui concernent les quartiers du stade situés au bas de cette colline seront d'ailleurs aggravées par la disparition des sols naturels de cette pinède. La flore, avec notamment des orchidées et la faune disparaitront également.Il y aura de plus un risque accru pour les populations du quartier avec une circulation augmentée d'environ 200 véhicules.Risque encore plus élevé pour les personnes plus fragiles du hameau des Horizons. La sortie de ce centre pour handicapé se situe juste au bas de la route en pente de cette colline.

 

" Une association de quartier s'est constituée pour la défense de cette
zone naturelle ! Au départ c'était une bonne nouvelle!!

Mais malheureusement la politique n'est jamais loin et c'est l'ancienne tête de liste de droite
(UMP) des dernières élections municipales, conseillé municipal à plusieurs reprises, et donc ancien opposant à la majorité actuelle qui a réussi (alors que l'association était censée représenter de manière apolitique quatre lotissements ??) à prendre la présidence de cette association.

Je n'adhérerai pas à cette association qui est loin de représenter contrairement à ce qu'elle affirme la totalité des résidents des quartiers concernés."

Thierry Vindolet
34830 Clapiers

B] Analyse d'eau de notre commune : 25 Février 2011

disponible sur le site suivant :

http://www.sante.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-de-la-qualite-de-l-eau-potable.html

ou pour notre académie :

http://orobnat.sante.gouv.fr/orobnat/afficherPage.do?meth...

 

Paramètre Valeur Limite de qualité Référence de qualité
1-(3,4-dichlorophényl)-3-méthylurée <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
2,4-D <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
2,4-MCPA <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
2,6 Dichlorobenzamide <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
AMPA <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Acétochlore <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Alachlore <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Aldrine <0,02 µg/l ≤ 0,03 µg/l  
Aluminium total µg/l <10 µg/l   ≤ 200 µg/l
Aminotriazole <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Ammonium (en NH4) <0,05 mg/L   ≤ 0,1 mg/L
Améthryne <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Arsenic 1,1 µg/l ≤ 10 µg/l  
Atrazine <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Atrazine déséthyl <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Atrazine-déisopropyl 0,03 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Azoxystrobine <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Bact. aér. revivifiables à 22°-68h 0 n/mL    
Bact. aér. revivifiables à 36°-44h 0 n/mL    
Bact. et spores sulfito-rédu./100ml 0 n/100mL   ≤ 0 n/100mL
Bactéries coliformes /100ml-MS 0 n/100mL   ≤ 0 n/100mL
Baryum 0,017 mg/L ≤ 0,7 mg/L  
Bentazone <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Benzène <1 µg/l ≤ 1 µg/l  
Bore mg/L 0,03 mg/L ≤ 1 mg/L  
Bromacil <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Bromates <10 µg/l ≤ 10 µg/l  
Bromoforme <1 µg/l ≤ 100 µg/l  
Bromoxynil <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
CO2 libre calculé 30 mg/L    
Calcium 120 mg/L    
Captane <0,1 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Carbendazime <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Carbofuran <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Carbone organique total 0,7 mg/L C   ≤ 2 mg/L C
Carfentrazone éthyle <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Chlore libre (1) 0,25 mg/LCl2    
Chlore total (1) 0,25 mg/LCl2    
Chlorfenvinphos <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Chlorodibromométhane <1 µg/l ≤ 100 µg/l  
Chloroforme <1 µg/l ≤ 100 µg/l  
Chloroméquat chlorure <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Chlorpyriphos éthyl <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Chlortoluron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Chlorure de vinyl monomère <0,5 µg/l ≤ 0,5 µg/l  
Chlorures 31 mg/L   ≤ 250 mg/L
Conductivité à 20°C 550 µS/cm   ≥180 et ≤ 1000 µS/cm
Conductivité à 25°C 610 µS/cm   ≥200 et ≤ 1100 µS/cm
Cyanazine <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Cyanures totaux <10 µg/l CN ≤ 50 µg/l CN  
Cymoxanil <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Cyperméthrine <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Deltaméthrine <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Desmethylnorflurazon <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Desméthylisoproturon <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Diazinon <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Dichloromonobromométhane <1 µg/l ≤ 100 µg/l  
Dichloroéthane-1,2 <1 µg/l ≤ 3 µg/l  
Dichlorprop <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Dichlorprop-P <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Dichlorvos <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Dieldrine <0,02 µg/l ≤ 0,03 µg/l  
Dimétachlore <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Diméthomorphe <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Dinocap <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Diquat <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Diuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Endosulfan alpha <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Endosulfan béta <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Endosulfan sulfate <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Endosulfan total <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Entérocoques /100ml-MS 0 n/100mL ≤ 0 n/100mL  
Equilibre calcocarbonique 0/1/2/3/4 2 qualit.   ≥1 et ≤ 2 qualit.
Escherichia coli /100ml -MF 0 n/100mL ≤ 0 n/100mL  
Famoxadone <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Fenitrothion <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Fenpropidin <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Fer total <20 µg/l   ≤ 200 µg/l
Flazasulfuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Fluorures mg/L <0,2 mg/L ≤ 1,5 mg/L  
Folpel <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Fénamidone <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Glufosinate <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Glyphosate <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
HCH gamma (lindane) <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Heptachlore <0,02 µg/l ≤ 0,03 µg/l  
Heptachlore époxide <0,02 µg/l ≤ 0,03 µg/l  
Hexachlorobenzène <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Hexaconazole <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Hexazinone <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Hydrogénocarbonates 330 mg/L    
Hydroxycarbofuran-3 <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Hydroxyterbuthylazine <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Imidaclopride <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Ioxynil <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Iprovalicarb <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Isoproturon <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Kresoxim-méthyle <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Linuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Magnésium 2,9 mg/L    
Malathion <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Manganèse total <5 µg/l   ≤ 50 µg/l
Mepiquat <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Mercure <0,3 µg/l ≤ 1 µg/l  
Metsulfuron méthyl <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Monolinuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Mécoprop <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Mécoprop-p <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Métabenzthiazuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Métalaxyle <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Métazachlore <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Méthidathion <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Métobromuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Métolachlore <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Métoxuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Napropamide <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Nitrates (en NO3) 12 mg/L ≤ 50 mg/L  
Nitrites (en NO2) <0,05 mg/L ≤ 0,1 mg/L  
Norflurazon <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Odeur Saveur (qualitatif) (1) 0 qualit.    
Oxadiazon <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Oxadixyl <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Oxydéméton méthyl <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Paraquat <0,05 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Parathion méthyl <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Parathion éthyl <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Pendiméthaline <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Phoxime <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Piperonil butoxide <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Potassium <1 mg/L    
Prochloraze <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Propazine <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
S-Métolachlore <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Simazine 0,03 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Simazine hydroxy <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Sodium 15 mg/L   ≤ 200 mg/L
Spiroxamine <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Sulcotrione <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Sulfates 23 mg/L   ≤ 250 mg/L
Sulfosulfuron <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Sélénium <1 µg/l ≤ 10 µg/l  
Température de l'eau (1) 13 °C   ≤ 25 °C
Terbuméton <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Terbuthylazin 0,03 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Terbuthylazin déséthyl 0,03 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Terbutryne <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Titre alcalimétrique complet 27 °F    
Titre hydrotimétrique 31 °F    
Total des pesticides analysés 0,12 µg/l ≤ 0,5 µg/l  
Trichloroéthylène <1 µg/l ≤ 10 µg/l  
Triclopyr <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Trifluraline <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Turbidité néphélométrique NFU <0,1 NFU ≤ 1 NFU ≤ 0,5 NFU
Tébuconazole <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Tébutam <0,02 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Téméphos <0,025 µg/l ≤ 0,1 µg/l  
Tétrachloroéthylèn+Trichloroéthylèn <10 µg/l ≤ 10 µg/l  
Tétrachloroéthylène-1,1,2,2 <1 µg/l ≤ 10 µg/l  
pH (1) 7,3 unitépH   ≥6,5 et ≤ 9 unitépH
pH d'équilibre à la t° échantillon 7,3 unitépH    

 

  (1) Analyse réalisée sur le terrain

 

Conformité
Conclusions sanitaires
Eau d'alimentation conforme aux références de qualité définies par la réglementation en vigueur en ce qui concerne les paramètres mesurés. (
Conformité bactériologique
oui
Conformité physico-chimique
oui
oui


 Remarque : mieux vaut être chimiste... mais ainsi chacun peut se faire son idée.

C] Balises Surveillance Radioactivité Montpellier :

 

http://www.chuzeville.com/bloc-notes/11/mesure-radioactiv...

ou encore : http://criter.irsn.fr/exercice/acteur/

 

La Publication 60 de la CIPR, publiée en 1991, fait la synthèse des travaux sur les risques de cancers radio-induits, et pose que le maximum tolérable sur la vie entière est 1 sievert pour les travailleurs et 70 mSv pour les personnes du public. Les limites de dose annuelles en sont déduites : abaissées à 20 mSv pour les premiers (avec dépassement autorisé jusqu’à 50 mSv une année, dans la mesure ou la moyenne sur 5 ans ne dépasse pas 20 mSv par an) et maintenues à 1 mSv pour les seconds

 

la source http://fr.wikipedia.org/wiki/Sievert

 

 

 

 en comparaison vendredi18 matin à la centrale de Fukushima la mesure était de 217mSv.

 

source : http://laraiepublique.midiblogs.com/archive/2011/03/16/po... (blog qui donne le débit de doses sur le site du TechnoParc de Lodève 0,91 microSvts/heure : plus de quatre fois la dose admissible)

 



 

Dernières mesures à Montpellier :

IRSN

Radiamétrie

30/03/2011 20:00:00

60

Nanosievert par heure

IRSN

Radiamétrie

30/03/2011 19:00:00

70

Nanosievert par heure

IRSN

Radiamétrie

30/03/2011 18:00:00

60

Nanosievert par heure

Radiamétrie

24/03/2011 18:00:00

80

Nanosievert par heure

Radiamétrie

24/03/2011 17:00:00

60

Nanosievert par heure

Radiamétrie

24/03/2011 16:00:00

70

Nanosievert par heure

Radiamétrie

24/03/2011 15:00:00

70

Nanosievert par heure

Radiamétrie

24/03/2011 14:00:00

70

Nanosievert par heure

 

ou encore, balises d'Avignon :

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/aviart.pdf

IRSN

Radiamétrie

22/03/2011 21:00:00

70

Nanosievert par heure

56

73.18

0.96

0.3

IRSN

Radiamétrie

22/03/2011 20:00:00

90

Nanosievert par heure

56

73.18

1.23

0.3

IRSN

Radiamétrie

22/03/2011 19:00:00

60

Nanosievert par heure

56

73.18

0.82

0.3

IRSN

Radiamétrie

22/03/2011 18:00:00

50

Nanosievert par heure

56

 

Annexe1 : nuage radioactif, communiqué de la Criirad

nuage radioactif,criirad

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_21_France_AIR.pdf

11_03_21_France_risques.pdf

ESTIMATION DES NIVEAUX DE RISQUE

Sur la base des éléments qu’elle a pu collecter, la CRIIRAD considère que :

· le risque d’irradiation 1 par les masses d’air contaminé sera négligeable

(les personnes qui disposent d’un radiamètre ne devraient pas mesurer d’augmentation du bruit de fond ambiant mais nous invitons les personnes qui sont équipées à le vérifier : une mesure vaut mieux qu’une prévision) ;

· le risque associé à l’inhalation des aérosols et halogènes radioactifs présents dans l’air devrait être très faible (voir note)2 .

Les calculs de dose précisés ci-dessous indiquent que la mise en oeuvre de contremesures, notamment la prise de comprimés d’iode stable3, n’est pas justifiée.

Nous avons essayé d’estimer les niveaux de dose résultant de l’inhalation des radionucléides dont la présence est documentée : césium 137, césium 134, iode 131, iode 132, iode 133 et tellure 132. Le premier calcul a été conduit pour une activité de 1 mBq/m3 pour le césium 137 (estimation donnée par l’IRSN) et de 125 mBq/m3pour l’iode 131 (sur la base du rapport isotopique mesuré par TEPCO devant la centrale de Fukushima Daiichi le 19 mars 2011 à 12h - heure locale). Le calcul a été effectué en supposant que les panaches radioactifs restent présents sur la France pendant 1 semaine et sans que leur activité diminue.

Conclusion : une personne (adulte ou enfant) qui respirerait l’air contaminé 7 jours durant, recevrait une dose de rayonnement inférieure à 1 μSv, soit un niveau de dose négligeable ;

En prenant une marge de sécurité par rapport à l’évaluation de l’IRSN (soit 10 mBq/m3) en césium 137 au lieu de 1 mBq/m3, les doses s’élèvent à 2 μSv pour l’adulte et à 8 μSv pour l’enfant.

· le risque d’irradiation des personnes par les produits radioactifs déposés sur les sols sera totalement négligeable, n’induisant aucune augmentation mesurable du bruit de fond ambiant

(là encore ceci pourra être facilement vérifié par des mesures radiamétriques) ;

 

· le risque lié à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par les retombées radioactives devrait rester limité.

Le laboratoire de la CRIIRAD évaluera le plus rapidement possible les quantités de radioactivité déposées au sol (dépôts sec et dépôts liés aux précipitations) afin de vérifier les ordres de grandeurs attendus dans les aliments et de donner, si nécessaire, des conseils adaptés.

En conclusion, le passage des masses d’air contaminé sur la France ne doit donc pas générer d’inquiétude.

Cependant, compte tenu du manque crucial de données, la CRIIRAD est contrainte de laisser certaines affirmations au conditionnel. Ceci devrait pouvoir être corrigé très rapidement.

Son laboratoire a procédé, dès aujourd’hui, sur plusieurs de ses balises à des prélèvements de filtres à poussières et de filtres à charbon actif afin de vérifier que l’air que l’air que nous respirons n’est pas encore contaminé.

Les premiers résultats, qui concernent la balise implantée à Romans-sur-Isère, dans la Drôme, confirment l’absence de contamination mesurable dans l’air jusqu’à la date du prélèvement, le lundi 22 mars 2011 à 10 heures : pas de césium 137 dans le filtre aérosols, ni d’iode 131 dans la cartouche à charbon actif.


nuage radioactif,criirad